Témoignage BTS CPI

Depuis 2 ans ils sont apprentis à la DCNS de Brest et chez ETT à Ploudalmézeau, dans un bureau d’études mécaniques.

Stéphane, 21 ans et Matthieu, 23 ans sont tous les deux en 2ème année du BTS CPI

« Nous travaillons actuellement sur nos projets de deuxième année que nous soutiendrons face un jury à l’examen » : pour Stéphane il s’agit de l’aménagement d’une soute pour le passage du personnel sur le porte avion Charles de Gaulle ; pour Mathieu il est chargé de la standardisation d’un module solaire sur une chaufferie.

Tous les deux n’ont pas le même parcours :

Stéphane : « j’ai obtenu un Bac Pro EDPI et savais déjà que je souhaitais poursuivre en BTS par apprentissage pour avoir un niveau Bac + 2 mais aussi parce je devais impérativement être autonome financièrement. »

Mathieu : « j’ai obtenu un BAC STI option génie-mécanique, puis j’ai commencé un DUT GMP. Très vite je me suis réorienté vers le BTS CPI parce que c’est une formation plus spécialisée dans le dessin industriel. J’ai choisi de le faire par apprentissage car à l’époque je considérais déjà qu’il était temps pour moi de découvrir le monde professionnel. »

Tous les deux sont satisfaits de pouvoir se former sur le terrain, d’étudier des cas concrets et de pouvoir échanger avec des formateurs au CFAI issus professionnellement de l’industrie.
Ce qui leur plaît dans leur « métier » c’est de pouvoir travailler sur un projet, l’imaginer et le concevoir de A jusqu’à Z et d’avoir le plaisir de voir l’objet fini. Ils ont également la satisfaction de concevoir des pièces ou des systèmes utiles à tous.

« Aujourd’hui nous souhaitons tous les deux poursuivre en licence professionnelle, continuer à nous former et découvrir un autre environnement professionnel afin d’élargir nos compétences. »

D’après eux pour s’épanouir dans cette formation il faut être curieux, imaginatif et créatif. Il faut spontanément chercher à comprendre comment fonctionnent les choses, en somme avoir le « sens mécanique ».
Le niveau en maths et en mécanique est assez poussé sur cette formation, mieux vaut avoir de bonnes bases scientifiques.

 

Actualités

> Toutes les actualités